Saint Seiya Omega Index du Forum

Saint Seiya Omega
Le forum officiel consacré à la suite de Saint Seiya : Omega.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rhéa, Déesse de la Terre et des Animaux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> Ω Espace membres Ω -> DISCUSSIONS GENERALES -> Mythologies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 21:40 (2014)    Sujet du message: Rhéa, Déesse de la Terre et des Animaux Répondre en citant

Rhéa,  La Grande Déesse de Phrygie

  
Cronos, quoique père des trois principaux dieux, Zeus, Poséidon et Hadès, n’à point eu le titre de père des dieux chez les poètes, peut-être à cause de la cruauté qu’il exerça envers ses enfants ; au lieu que Rhéa, son épouse, était appelée la mère des dieux, la Grande Mère, et était honorée sous ce nom.


Les différents noms par lesquels on désigne la mère de Zeus exprimaient sans doute des attributs différents de la même personne. En réalité, cette déesse, de quelque nom qu’on la désigne, c’est toujours la Terre, mère commune de tous les êtres. Rhéa (ou Cybèle) était fille de Titée et du Ciel, sœur des Titans, femme de Cronos. Elle mit au monde Zeus, son troisième fils, en pleine nuit sur le mont Lycée en Arcadie, où les créatures n'ont pas d'ombre et après l'avoir baigné dans le fleuve Néda, elle le donna à la Terre-Mère; celle-ci le transporta à Lyctos en Crète où elle le cacha dans l'Antre de Dicté sur le mont Aegéon.
Là, la Terre-Mère le confia aux soins de la nymphe Adrasté et à sa sœur Io, l'une et l'autre fille de Mélissée, et à la nymphe-chèvre Amalthée.
Il mangeait du miel et il partageait le lait d'Amalthée avec Pan, son frère de lait.
 
Les fables de Rhéa et de Cybèle se confondent. Dans les poètes, il y a même souvent confusion entre ces deux déesses et l’antique Rhéa, femme d’Ouranos. Cependant, c’est le nom de Cybèle qui, dans les cérémonies du culte et les croyances religieuses des peuples, semble avoir été le plus utilisé généralement en honneur. Voici ce qu’on racontait de Rhéa.
 
Fille du Ciel et de la Terre et, par suite, la Terre elle-même, Rhéa, femme de Cronos, était appelée la Bonne déesse, la Mère des dieux, comme étant mère de Zeus, de Héra, de Poséidon, de Hadès et de la plupart des dieux du premier ordre. Aussitôt après sa naissance, sa mère l’exposa dans une forêt où des bêtes sauvages prirent soin d’elle et la nourrirent. Elle s’éprit d’amour pour Attis, jeune et beau phrygien auquel elle confia le soin de son culte, à condition qu’il ne violerait pas son vœu de chasteté. Attis oublia son serment en épousant la nymphe Sangaride, et Rhéa l’en punit dans la personne de sa rivale qu’elle fit périr. Attis en éprouva un violent chagrin. Dans un accès de frénésie l’infortuné se mutila lui même ; et il était sur le point de se pendre, lorsque, touchée d’une compassion tardive, elle le changea en pin.
Le culte de Rhéa devint célèbre dans la Phrygie, d’où il fut porté en Crète. Il fut introduit à Rome à l’époque de la deuxième guerre punique. Le simulacre de la Bonne déesse, grosse pierre longtemps conservée à Pessinonte (Pessinunte), fut placé dans le temple de la Victoire sur le mont Palatin. Il devint un des gages de la stabilité de l’empire, et une fête fut instituée, avec des combats simulés, en l’honneur de Rhéa. Ses mystères, aussi licencieux que ceux de Bacchus, étaient célébrés avec un bruit confus de hautbois et de cymbales : les sacrificateurs poussaient des hurlements. Rhéa ou Cybèle
  
Les tours dont sa tête est ceinte indiquent les villes qui sont sous sa protection ; et la clé qu’elle tient à la main désigne les trésors que le sein de la terre renferme en hiver, et qu’il donne en été. ”
  

  


  
On lui offrait en sacrifice une truie, à cause de sa fertilité, un taureau ou une chèvre, et les prêtres sacrifiaient ces victimes, assis, touchant la terre avec la main. Le buis et le pin lui étaient consacrés, le premier parce que c’était le bois dont on faisait les flûtes, instruments employés dans ses fêtes, et le second à cause du malheureux Atys qu’elle avait passionnément aimé. Ses prêtres étaient les Cabires, les Corybantes, les Curètes, les Dactyles du mont Ida, les Galles, les Semivirs et les Telchines, qui, tous, en général, étaient eunuques, en souvenir d’Attis.  
On représentait Rhéa sous les traits et avec la prestance d’une femme robuste. Elle portait une couronne de chêne, arbre qui avait nourri les premiers hommes. Les tours dont sa tête est ceinte indiquent les villes qui sont sous sa protection ; et la clé qu’elle tient à la main désigne les trésors que le sein de la terre renferme en hiver, et qu’il donne en été. Elle est portée sur un char traîné par des lions. Son char est le symbole de la terre qui se balance et roule dans l’espace ; les lions indiquent qu’il n’y a rien de si farouche qui ne soit apprivoisé par la tendresse maternelle, ou plutôt qu’il n’y a pas de sol si rebelle qui ne soit fécondé par l’industrie. Ses vêtements sont bigarrés, mais surtout verts, allusion à la parure de la terre. Le tambour près d’elle figure le globe du monde ; les cymbales, les gestes violents de ses prêtres indiquent l’activité des laboureurs et le bruit des instruments de l’agriculture.
 
Quelques poètes ont supposé que Rhéa était la fille de Méon et de Dindyme, l’un roi, l’autre reine de Phrygie. Son père, s’étant aperçu qu’elle aimait Attis, fit mourir son amant et ses femmes, et jeter leurs corps à la voirie. Rhéa en resta inconsolable
 
Ops  

  
  Ops Déesse de l’abondance, la même que Cybèle et Rhéa ou encore la Terre, est représentée comme une matrone vénérable qui tend la main droite pour offrir son secours, et qui, de la gauche, donne du pain au pauvre. On la regardait aussi comme la déesse des richesses. Son nom signifie secours, aide, assistance.
Il n’y a pas lieu de s’étonner de voir la Terre si souvent personnifiée sous des dénominations différentes. Source intarissable de richesses, mère féconde de tous biens, elle s’offrait à l’adoration des peuples sous des aspects divers selon le climat ou la contrée : de là ses légendes multiples et ses innombrables attributs.
_________________


Dernière édition par Sisyphe du Sagittaire le Mar 4 Mar - 21:57 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Fév - 21:40 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mercure
Chevalier d'argent

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2013
Messages: 842
Localisation: France
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 21:44 (2014)    Sujet du message: Rhéa, Déesse de la Terre et des Animaux Répondre en citant

Tu fera attention tu as mis Hestia femme d'Ouranos, alors que c'est Gaïa.
_________________
Vous n'avez de maître que celui que vous reconnaissez comme tel
Revenir en haut
Papy
Chevalier d'or

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2013
Messages: 2 102
Localisation: champs de rosée
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 22:02 (2014)    Sujet du message: Rhéa, Déesse de la Terre et des Animaux Répondre en citant

Mercure a écrit:
Tu fera attention tu as mis Hestia femme d'Ouranos, alors que c'est Gaïa.

Encore une fois, c'est dû à un mélange entre la mythologie grecque et romaine.

S'il est vrai que dans la mythologie grecque, Hestia est la fille de Cronos (et donc pas la femme d'Ouranos), dans la mythologie romaine Vesta a été assimilée à Hestia... mais aussi parfois à Gaia.

Ce qui fait que dans certaines versions, c'est Vesta qui est déclarée femme d'Uranus.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:20 (2016)    Sujet du message: Rhéa, Déesse de la Terre et des Animaux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> Ω Espace membres Ω -> DISCUSSIONS GENERALES -> Mythologies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Saint Seiya Omega Index du Forum
Le forum de topaze