Saint Seiya Omega Index du Forum

Saint Seiya Omega
Le forum officiel consacré à la suite de Saint Seiya : Omega.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Vitesse de la Lumière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> Ω Espace membres Ω -> DISCUSSIONS GENERALES -> Astronomie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 16:35 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

 La Vitesse de la Lumière

  
  

  
D’une vitesse de plus d’un milliard de kilomètres/heure, elle file à travers l'espace, la lumière est l'élément le plus rapide de l'univers actuellement, elle fait 7 fois le tour de la Terre en une seconde. Elle nous parvient après avoir traversé de vastes étendues du cosmos dont elle nous révèle l'histoire et ainsi nous pouvons « remonter le temps ». La lumière se déplace à la vitesse de 300 000 km par seconde, c'est une barrière infranchissable pour le moment, rien n'est plus rapide mais est-ce définitif ? Les vaisseaux spatiaux ne parviendront-ils pas à être encore plus rapides, cela vaut-il la peine d'essayer? On ne peut ni la toucher, ni la sentir, c'est un élément abstrait d'une importance capitale. Elle est le mouvement logée au cœur même de toute existence, le pivot fondamental de l'univers, c'est la vitesse de la lumière !

Sur la Terre, on recherche en permanence la rapidité les hommes, les véhicules, les technologies les plus performantes ressemblent à des escargots dans un cosmos ou règne la vitesse de la lumière. C’est la pierre angulaire sur laquelle est bâti l’univers, il y’a une expression célèbre en physique qui dit que la vitesse de la lumière n’est pas seulement une bonne idée c’est une loi. La vitesse de lumière fait partie des limites les plus importantes de l’univers, elle se déplace à 300 000 km par seconde, 1,80 milliards de km/h c’est tout simplement incroyable, si elle décrivait un cercle autour de la Terre, elle pourrait en faire le tour 7 fois en une seconde ! C’est incroyable. Cette vitesse hallucinante est la première chose quand on est confronté  quand on aborde le phénomène de la lumière. C’est largement la sous-estimée que de parler simplement de sa rapidité, quand on utilise notre téléphone on peut parler à quelqu’un qui est à l’autre bout du pays sans être conscient du moindre décalage de temps, le signal passe de notre téléphone à une tour puis à un satellite et revient vers la Terre, c’est ainsi que la vitesse de lumière peut nous sembler sans limite.
C’est la vitesse de lumière qui permet au monde de fonctionner au monde comme nous y sommes habitués. Un des effets bénéfique de cette grande rapidité de la lumière c’est que nous voyons est réellement ce que nous percevons. Cette vitesse rend toute expérience quotidienne virtuellement instantanée, quand une ampoule s’allume on le voit immédiatement, tout ce qui se passe autour de nous est « enregistrée » sur le champ. Mais certaines expériences montrent bien que la lumière voyage plus vite que n’importe quoi d’autre y compris le son. Une conséquence intéressante de la grande vitesse à laquelle se déplace la lumière, c’est que l’on voit un éclair tout de suite alors que l’on entend le tonnerre un peu plus tard seulement. Mais la vitesse de lumière a aussi ses limites quand on la replace dans un endroit aussi vaste que l’univers. La vitesse de la lumière semble incroyablement rapide à l’échelle humaine mais en termes d’astronomie c’est minuscule. 



  

Quand le vaisseau Apollo a été lancé dans l’espace en filant à une vitesse incroyable de 40 000 km/h, la vitesse de la lumière parait faible quand on voulu parler aux astronautes qui était à 410 000 km de là sur la surface lunaire. Quand les astronautes étaient sur la lune et que les gens demandaient à Neil Armstrong à ça ressemble là-haut, il s’écoulait quelques secondes entre la question et sa réponse. Ce n’était pas parce qu’il réfléchissait à sa réponse qu’il y avait ses quelques secondes mais parce qu’il faillait 1,3 seconde pour que le signal arrive à la vitesse de lumière jusqu’à Neil Armstrong  et cela prenait 1,3 secondes pour que sa réponse reviennent par onde radio, cela faisait donc 2,6 secondes au totale sans même prendre le temps de réfléchir. Ces 1,3 secondes qu’il faut à la vitesse de lumière pour aller de la Terre à la lune ne sont rien à côte de la durée nécessaire pour atteindre un autre corps céleste. Pour aller du soleil à la Terre par exemple la lumière prend environ 8 minutes. Donc si le soleil devait disparaitre à l’instant même il faudrait 8 minutes avant que nous en ressentions l’onde de choc et que nous en voyons les effets.



  

La vitesse de la lumière étant limitée, la communication avec un vaisseau spatial très éloigné de la Terre devient un véritable défi. Il faut près de 44 minutes pour signal atteignent les sondes martiennes, plus de 3 heures jusqu’à Saturne et la sonde Cassini et plus de 29 heures jusqu’à Voyager 1, la sonde la plus écartée de toutes qui s’écarte du système solaire. Mais pourtant ces distances ne sont rien à l’échelle cosmique. Nous pouvons à peu près saisir ce que représentent les 10 milliards de kilomètres la sonde Voyager de la Terre, mais ensuite…L’étoile la plus proche est une naine rouge appelée Proxima du Centaure qui se trouve à prés de 40 millions de millions de kilomètres (40 + 12 zéro) En astronomie, comment appréhender ces énormes distances, ces nombres immenses on n’y arrive pas, le cerveau humain est impuissant a envisagé des chiffres de cette grandeur. En essayant d’écrire le nombre de zéro qu’il faut pour écrire la distance en km qu’il faut de la Terre à la première galaxie pour voir à quel point ce chiffre était long, c’est pour ça qu’une unité bien plus pratique a été mise en place du nombre de zéro : l’année-lumière qui équivaut à 9460 milliards de kilomètres, c’est la distance que parcourt la lumière en un an.





  
Utiliser l’expression « année-lumière »  pour marquer des distances ouvre une autre perspective dans la vitesse de la lumière. Sirius, l’étoile la plus lumineuse est à 8,6 années-lumière de la Terre, ce qui signifie que nous ne la voyons pas comment elle est aujourd’hui mais comment elle était il y’a 8,6 ans ! Nous voyons Vega à 25 années-lumière soit comment elle était il y’a 25 ans et la super géante Betelgeuse qui se situe à 600 années-lumière, on la voit comment elle était il y’a 6 siècles. C’est un merveilleux cadeau comme l’information prend du temps à nous parvenir nous pouvons voir en arrière dans le temps, donc plus nous regardons loin plus nous remontons loin le temps, nous n’aurions aucune idée de notre passé cosmique si la lumière était instantanée. Comme la lumière peut-nous ramener « dans le passé » en rassemblant des photos qui raconte l’histoire de l’univers à travers la vitesse de la lumière, on peut voir des clichés remontant à ses débuts il y’a plus de 13,7 milliards d’années jusqu’à nos jours. Toutes celles que nous pouvons voir avec nos télescopes depuis que nous avons ses outils, chaque photo montrent un objet de l’univers à une époque déterminée par sa distance en années-lumière, exemple : Voici la nébuleuse du crabe il y’a 6500 ans, le centre galactique au cœur de la voie lactée il y’a 26 000 ans et la galaxie d’Andromède notre voisine il y’a 2,5 millions d’années. Mais c’est pratiquement hier à l’échelle cosmique. Ces deux là sont entrées en collision, comme on peut le voir, l’une semble carrément traverser l’autre, les galaxies évoluent et entrent en interaction de manière souvent dramatique, la Galaxie ARP148 doit être à environ 500 millions d’années-lumière de la Terre.



  

Des galaxies adultes ont évoluées donnant naissance à des objets très variées au cours des 12 milliards d’années précédent mais certaines photos d’enfance du cosmos montrent aussi des galaxies alors que l’univers n’en été qu’à ses premiers pas. Certaines galaxies se situent à 11 milliards d’années de la Terre, très compact, elles ont un âge analogue à celui d’un enfant d’environ 2 ans et demi, quand il commence à savoir vraiment marcher. Mais ces galaxies ont des frères et sœurs plus jeunes, cette magnifique photo présente une lentille gravitationnelle, un amas de galaxie située à 2,2 milliards d’années-lumière, elle courbe la lumière et permet de mieux voir dans l’espace et le temps.



  

Cette lentille révèle une minuscule tâche qui est l’une des premières galaxies que l’on puisse voir telle qu’elle était il y’a 13 milliards d’années, un nouveau né dans un monde en pleine évolution. C’est la Galaxie A1689-zD1. Au début les galaxies n’avaient pas de forme distinctes c’était des sortes de grosses goutes sans beaucoup de structures. Au début l’univers était un peu comme une goute d’eau, ce que nous voyons de cette époque se sont les premiers instants de son histoire qui nous parviennent qu’aujourd’hui  13,7 milliards d’années après leur naissance. Nous voyons aussi les dernières leurs venus du Big Bang. Elles sont connues sous le nom de Cosmic Microwave Background CMB (ou Echo Micro ondes du big bang, image en dessous à gauche) Le CMB est le phénomène le plus éloigné que nous puissions observer, un peu comme la photo d’un enfant pendant l’accouchement. La photo du ciel dévoile une lueur uniforme c'est-à-dire l’univers tel qu’il était juste après sa naissance et c’est ici que notre perception s’arrête. Notre vision de l’univers est limitée pas par la taille ou la puissance de nos instruments mais par la limite de la vitesse de la lumière. Comment l’élément le plus rapide de l’univers peut-il nous rendre aveugle à l’infinité de l’espace ?



  

Sachant que la vitesse de la lumière est de 9,460 milliard de kilomètres par an, nous avons cette unité l’année-lumière qui nous permet de parler des distances considérables que l’on rencontre dans l’univers, il également important de comprendre que l’année-lumière est une constante. La vitesse de la lumière est constante, l’univers change tout le temps et on ne la voit jamais aller à un autre rythme, elle est donc le maître étalon de tout l’univers. En fait la vitesse constante de la lumière est un outil formidable pour mesurer la distance dans l’espace infini, cet outil est appelé le décalage vers le rouge, le phénomène se produit quand la lumière se déplace à une vitesse fixe entre les galaxies entre l’espace ou celle-ci s’allonge, la lumière qui déplace entre elle s’étire et devient rouge. Quand la lumière courbe une galaxie à l’autre, une galaxie lointaine jusqu’à la Terre par exemple, elle est étiré en même temps que l’espace s’étend, et par la même une longueur d’onde courte de couleur bleu devient graduellement une longueur d’onde longue de couleur plus rouge. C’est là les origines du décalage au rouge que l’on voit dans le spectre des galaxies. Comment le décalage vers le rouge permet t’il de mesurer une distance ? Grâce à une découverte stupéfiante faites en 1926 à l’observatoire du Mont Wilson près de Los Angeles. C’est ici qu’Edwin Hubble a découvert que l’univers été en expansion, personne ne s’en doutait.



  

Cela a tout changé, observant partout des décalages au rouge, Hubble découvrit que toutes les galaxies s’éloignent les unes des autres, ce qui est provoqué par l’expansion de l’espace lui-même comme nous le savons maintenant. De la Terre, on ne voit pas la galaxie s’éloignait et c’est pourtant le cas parce que sa lumière est décalée vers le rouge. Une galaxie qui s’éloigne lentement subie un léger décalage au rouge, une galaxie plus rapide à un décalage au rouge plus importante mais Hubble a découvert aussi que ces galaxies plus rapide était plus éloigné, cela signifie que plus le décalage au rouge est important plus la galaxie est éloignée ! En effectuant des calculs mathématiques après avoir vu la vitesse d’expansion de l’espace, es cosmologistes ont pu estimaient l’âge de l’univers et si on combine cela à la vitesse de la lumière on est face à un immense casse-tête. L’univers est si vaste que la vitesse de déplacement de la lumière est très importante, l’univers a commencé il y’a 13,7 milliards d’années cela veut dire que nous pouvons remonter que sur 13,7 milliards d’années, la lumière n’a pas eu le temps de se déplacer davantage. Notre horizon de lumière est une sphère d’un diamètre de 13,5 milliard d’années-lumière qui contient tout ce que nous pouvons voir, mais c’est là que réside la grande énigme, L’espace se termine t’il là ?



Nous n’avons aucune raison de croire que l’univers se limite à la distance que nous sommes capable de percevoir, il est possible qu’il soit bien plus vaste mais au vu du déplacement de la lumière, c’est tout ce que nous pouvons voir de notre horizon. Examinons cette énigme de plus près, les astronomes d’une galaxie à la limite de notre horizon ne peuvent voir aucune galaxie de l’autre côté de l’horizon, mais ils peuvent voir des galaxies à 13,5 milliards d’années-lumière dans l’autre direction puis des astronomes à la limite de leur horizon peuvent et ainsi de suite…  peut être jusqu’à l’infini. Comme les astronomes sur Terre, la vitesse de lumière les a pris au piège. Si nous nous demandons ce qui se passe au-delà de notre horizon de lumière, nous butons sur le fait que la vitesse de la lumière est vraiment une barrière. Est-ce réconfortant qu’il y’a tant à observer dans les limites de notre horizon. Cette magnifique photo d’une beauté à coupé le souffle est celle du champ ultra profond de Hubble prise par le télescope du même nom. C’est une image extrêmement détaillé d’une région du ciel 100 fois plus petite que la pleine lune et qui comprend pourtant 10 000 galaxies ! La lumière de certaines galaxies avance vers nous depuis 13 milliards d’années. Au-delà, se trouve le fond diffue cosmologique qui offre une vision de l’univers 400 000 ans après le Big Bang.




  

Dans l’image traitée selon le code couleur, le rayonnement électromagnétique vert représente une distribution de matière tellement uniforme que la température n’offre pas d’écart supérieur à 1/50 000ème de degrés ! Nous ne connaissons rien d’autre qui soit à ce point uniforme et pour les astronomes l’univers devrait être très différent. Pour certains l’univers devrait être bosselé, quand on regarder « devant » puis « derrière » On devrait observer des concentrations de matières totalement différents et des températures aussi, et pourtant tout cela est extrêmement uniforme, nous sommes donc en face d’une énigme. Cette énigme débute à la naissance de l’univers au Big Bang, si au départ la matière s’est dispersé en tout sens, pourquoi cette uniformité ? Aucune explosion ne mène à cet état d’uniformité, imaginons une explosions que nous connaissons une bombe atomique rien d’uniforme dans ce phénomène, diverses éclats qui sont projeté par ci par la, c’est complètement disparable. Les spécialistes pensent que le fond cosmique ne devrait pas être aussi vert.


Imaginons un univers constitué de différentes couleurs de peinture, dans cet univers imaginaire, nous avons un pot de peinture jaune et du bleu, au moment du Big Bang, les 2 pots de peinture commencent à s’éloigner l’uns de l’autres, et donc un côté devrait être jaune et l’autre bleu, mais comme nous le savons le cosmos est vert, les deux couleurs que nous venons de voir présente les différentes particules d’un univers infini, pour obtenir un vert uniforme, elles doivent se toucher mais les spécialistes après avoir calculé la vitesse du Big Bang ont concluent que la matière a été projetée à une vitesse supérieure à celle de lumière ! Donc le bleu et le jaune était trop éloigné même au moment de la création pour pouvoir se mélanger. C’est étrange de voir un univers aussi uniformément vert, c’est comme si on prenait le pot de peinture jaune qu’on le renversait et qu’il soit vert, idem pour le bleu, c’est impossible. Mais ce problème peut être résolu par une théorie qui s’appelle inflation (qui a été récemment prouvé) Cela correspond à une distorsion du Big Bang. L’inflation est une version largement admise selon laquelle le Big Bang serait indépendant des limites imposées par la vitesse de la lumière.




  

Aujourd’hui encore l’Univers est encore dans une phase d’expansion très rapide, les galaxies s’éloignent les unes des autres à un rythme tel qu’elle semble dépasser la vitesse de la lumière. L’expansion de l’espace plus rapide que la lumière pose une autre limite à ce nous observons de la Terre car les galaxies continuent à filer loin de nous. Les galaxies relativement proches celle que l’on voit facilement se déplacent assez vite et les plus éloignés semblent se déplacer encore plus vite. Mais celle qui sont vraiment loin se déplacent plus vite que la lumière et puis il y’a des galaxies que l’on ne verra jamais, car elles sont tellement éloigné que leurs lumière ne nous atteint jamais puisque l’espace s’étend plus vite que la lumière. L’espace est l’exception à la règle, il peut s’étendre plus vite que la lumière mais à l’intérieur tout reste relié selon les lois d’Albert Einstein et sa célèbre théorie de la relativité. Albert Einstein est comme le policier du coin, vous ne pouvez pas franchir la barrière de la lumière, les physiciens pourrait accélérer les particules à 99,99 % de la vitesse de la lumière sans la jamais dépassé. Nous n’avons pas besoin de briser cette limite pour expérimenter les capacités étranges de la vitesse de la lumière. Si l’univers se courbe et s’étire autour d’elle, que se passe-t-il quand nous accélérons et que nous commençons à nous en rapprocher ?



Pour la plupart d’entres nous, la lumière semble être un élément très simple, un phénomène naturel qui nous permet de voir dans l’univers. Sous le regard scrutateur de la science, cela devient étrange et bizarre, la lumière est un élément tellement important de notre vie quotidienne que nous comprenons très mal ce dont il s’agit réellement. L’univers entier se plie autour de la lumière pour la recevoir, nous pouvons commencer à comprendre pourquoi l’univers se « plie » autour de la vitesse de la lumière, elle est constante et ne dépend pas du mouvement de sa source. C’est peut être contraire à ce que nous attendions mais c’est un fait, dans l’univers tout rayon lumineux se déplace à la même vitesse dans un espace vide quelle que soit l’étoile, la comète ou la galaxie qui en ai la source. Après cette découverte à la fin du XIXème siècle, Albert Einstein effectua des calculs et développa sa théorie de la relativité qui a pour centre la vitesse constante de la lumière. Comprendre cette vitesse nous a ouvert une fenêtre sur la nature de l’espace et du temps tel que nous l’appréhendons aujourd’hui. Nous vivons dans le monde d’Einstein qui est flexible, qui s’étire, un monde ou tout est relatif l’espace et le temps.



  

Au quotidien, l’univers ne nous semble pas entrain de s’étirer parce que par rapport à la vitesse de la lumière, nous nous déplaçons trop lentement. Mais quand nous accélérons, les choses commencent à changer. Quand on se rapproche de la vitesse de la lumière, toute sorte de distorsion étrange et magnifique se produit. L’univers se tord en quelques sortes si bien que la lumière est toujours constante, mais il est étonnant de voir à quel point c’est vrai. Quand on se rapproche de la vitesse de la lumière, le temps parait ralentir pour l’observateur, c’est comme si on se voyait défiler, c’est stupéfiant. Imaginez que vous roulez avec votre vélo proche de la vitesse de la lumière, et quelqu’un vous filme, le monde tourne lentement par rapport à celui qui filme, mais si vous continuez un certain temps vous allez vieillir beaucoup plus lentement que celui qui vous filme et qui est fixe ! Quand vous vous aurez arrêtez de pédaler et que vous lui parlerai, il sera plus vieux quand vous l’aurai quitté !! Cela ressemble plus à de la magie que de la science mais beaucoup d’entre nous en font l’expérience chaque jour.


Voici un exemple de la théorie de la relativité d’Einstein, le fait qu’une horloge se déplace avec vous tourne plus lentement qu’une horloge fixe ! Le GPS nous permet de conduire un véhicule sans se perdre. Tout commence avec un réseau de 24 satellites qui tourne autour de la Terre de 33 000 km au dessus d’elle, à tout moment le système GPS reçoit des ondes électromagnétiques qui se propagent à la vitesse de la lumière d’au moins 4 satellites et calcule la distance qui les sépare d’un autre véhicule ou d’un endroit précis au sol. Tout cela dépend d’horloge très précise et quand les ingénieurs ont conçus le système, ils savaient que les satellites tourneraient en orbite à près de 12 000 km/h, cette vitesse est suffisante pour ralentir leurs horloge d’une minuscule fraction de secondes, ils ont calculaient toutes les différences de temps ce qui donne au système sa précision impressionnante, si les horloges des satellites ne fonctionne à la même vitesse que celle de la Terre la position de votre véhicule sera fausse.




  

En se déplaçant à une vitesse proche de la lumière, la distorsion du temps est un des étranges phénomènes observables. On reprend l’exemple du vélo, vous approchez la vitesse de la lumière, un observateur verrait que la longueur de votre vélo dans la même direction que votre mouvement est en train de diminuer, en fait le vélo devient plus court, c’est ça qu’on appelle la Contraction des longueurs, elle est vue par un observateur mobile quand il regarde quelqu’un se déplacer à vitesse proche de la lumière. Mais celui qui pédale verrait aussi des effets, en se rapprochant de la lumière votre vision du monde changera complètement, les formes devant vous se distordent par rapport à celle qui sont au quotidien, tout est tordu dans une sorte de tunnel. Les couleurs se distordent aussi de différentes manières, ce changement de couleur vient de l’Effet Doppler et les déformations viennent d’un phénomène connu sous le nom d’Aberration, ces distorsions ont quelques chose de similaire à ceux que vous verriez si vous étiez en train de conduire sous une pluie diluvienne, immobile, vous ne verriez que la pluie tombant tout droit si vous regardiez dehors par la fenêtre mais si vous vous déplaciez dans la tempête vous verriez la pluie inclinez vers vous à la suite de votre mouvement, c’est donc ce que vous obtenez en vous déplaçant à une vitesse proche de la lumière vers des objets qui sont devant vous !


Il n’est pas nécessaire de voyager à une vitesse proche de la lumière pour expérimenter ses distorsions provoqué par un mouvement à travers le temps et l’espace. Nous les observons à chaque minute de la journée. Dans un monde qui se veut lentement la vitesse de la lumière provoque d’autres effets étranges que nous percevons parfaitement. Cette vitesse est constante mais seulement dans vide spatial, quand la lumière se déplace à travers du verre ou des fluides, elle ralentit sensiblement si ce n’était pas le cas nos télescopes et notre sens de la vision serait impossible ! Mais que se passerait-il si elle ralentissait davantage et devait nulle ?
La lumière change de vitesse selon le milieu ou elle se déplace (exemple : elle est plus lente à travers l’eau) c’est pour ça que l’on peut observer sa réfraction, sa déviation et ses ondes quand on est sous l’eau. Dans un univers ou la lumière se déplacerait à la même vitesse qu’elle que soit le matériau traversé nous serions peut de chose sur le monde qui nous entoure, nous ne verrions que de vagues plages obscurs ou lumineuse. Nos yeux contiennent des lentilles qui font le point sur les images qui s’offrent à nous et les projette sur notre rétine, tout les lentilles prothétiques qui ralentissent la lumière lorsqu’elles les traversent. Pourquoi ? Parce la lumière est absorbée par les atomes du verre et renvoyer ensuite, il y’a donc un laps de temps intermédiaire la lumière frappe un atome qui vibre et la renvoie, il y’a donc un facteur de délais et c’est ce facteur qui provoque aussi la courbure de la lumière lorsqu’elle frappe le verre en forme de lentille en étant ainsi concentré, collecté etc...  


                                                     

Face à la vitesse de la lumière, on est toujours face à un mur infranchissable, Einstein a dit que nous ne pourrions jamais dépasser cette limite mais l’histoire est pleine de chose impossible qui est devenue réalité. Stéphen Hawking a affirmé que nous devons quitter l’espace et faire un voyage interstellaire et déterminant pour assurer notre survie.

Les étoiles sont tellement éloignées que notre seule chance d’arriver à elle est de dépasser la lumière mais la théorie de la relativité nous dit que la masse d’un vaisseau spatial est proche de l’infini quand il se déplace à une vitesse proche de la lumière donc en essayant d’aller de plus en plus vite on atteint un point ou il faut de plus en plus d’énergie (une quantité infinie même) pour y parvenir à l’heure c’est impossible. Mais si la science arrivait à contourné cette limite ça changerait notre vision que l’on se fait de lumière.

Voila pour la vitesse de la lumière, je ferais un sujet théorique sur les moyens d’aller au-delà…
_________________


Dernière édition par Sisyphe du Sagittaire le Mar 20 Oct - 20:50 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 16:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aries no Kiki
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2013
Messages: 4 438
Localisation: Jamir
Masculin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre
¤: Réparateur d'armures

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 16:56 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Excellent sujet Sisyphe. Je l'ai lu à la vitesse de la lumière  Mr. Green

Si tu permets, j'ajouterai juste ceci


vitesse de la lumière =
299 792 458 m / s
_________________

Trois générations de réparateurs d'armures agrées
Revenir en haut
lani'
Chevalier d'or

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 1 044
Localisation: Dans ma tombe.
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 16:57 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Très complet et intéressant, bravo Sisyphe!
_________________
Revenir en haut
Skype
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 16:58 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Sympa tout ça, je n'ai pas vraiment tout lu, la fin j'ai été rapide et en diagonale.  
 
 
Citation:
mais les spécialistes après avoir calculé la vitesse du Big Bang ont concluent que la matière a été projetée à une vitesse supérieure à celle de lumière ! (...) Mais ce problème peut être résolu par une théorie qui s’appelle inflation (qui a été récemment prouvé) Cela correspond à une distorsion du Big Bang. L’inflation est une version largement admise selon laquelle le Big Bang serait indépendant des limites imposées par la vitesse de la lumière. 




Alors ça je l'ignorais totalement. Tu pourrais nous en dire plus éventuellement? Cela ne m'étonne guère en fait mais je n'avais jamais pris le temps de penser à cela. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:08 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Je vais t'en dire plus mais sache que c'est assez discuté, sachant que les scientifiques en savent peu sur le sujet

A 10 (puissance -35) après le big bang, l’univers subit une expansion fulgurante. La transition de phase et la brisure de symétrie libèrent une énergie inimaginable. Tous les changements d’états physiques dégagent une chaleur latente. Mais la puissance déchaînée est ici unique. L’expansion s'accélère grandement. C’est une inflation. L’ère de grande unification prend fin vers 1015 milliards d’électronvolts environ et d’une température de près de 1027 degrés soit 1000 milliards de fois ce que produira le Grand collisionneur de hadrons LHC à partir de 2007 au Cern de Genève. Autrement dit, nous nous trouvons encore dans les spéculations scientifique et des idées avancées. Donc là, l’espace-temps gros d’un potentiel qui le tord et l’étire enfle d’une manière inouïe. Il se dilate à une vitesse bien supérieure à celle de la lumière ! De sorte que ses dimensions se trouvent multipliées par 1030, 1050, 10100… mais les scientifique eux-mêmes ne savent pas trop
_________________
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:20 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Sisyphe du Sagittaire a écrit:
Je vais t'en dire plus mais sache que c'est assez discuté, sachant que les scientifiques en savent peu sur le sujet

A 10 (puissance -35) après le big bang, l’univers subit une expansion fulgurante. La transition de phase et la brisure de symétrie libèrent une énergie inimaginable. Tous les changements d’états physiques dégagent une chaleur latente. Mais la puissance déchaînée est ici unique. L’expansion s'accélère grandement. C’est une inflation. L’ère                de grande unification prend fin vers 1015 milliards d’électronvolts environ et d’une température de près de 1027 degrés soit 1000 milliards de fois ce que produira le Grand collisionneur de hadrons LHC à partir de 2007 au Cern de Genève. Autrement dit, nous nous trouvons encore dans les spéculations scientifique et des idées avancées. Donc là, l’espace-temps gros d’un potentiel qui le tord et l’étire enfle d’une manière inouïe. Il se dilate à une vitesse bien supérieure à celle de la lumière ! De sorte que ses dimensions se trouvent multipliées par 1030, 1050, 10100… mais les scientifique eux-mêmes ne savent pas trop


Tout ça j'en ai plus ou moins entendu parler mais une vitesse supérieure à celle de la lumière je l'ignorais. L'hypothèse est sans doute récente? 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:23 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Assez récente mais c'est pas mal débattu et controversé. Certains physiciens pensent pas ça et que l'espace temps ne s'est pas dilaté plus vite que la lumière mais bien à la vitesse de la lumière.
_________________
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:27 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Ok merci, j'avais donc raté cette hypothèse. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:32 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

De rien, je sais si aussi tu avais entendu parler des neutrinos qui (devait) voyageait au delà de la lumière aussi ?

 
_________________
Revenir en haut
Papy
Chevalier d'or

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2013
Messages: 2 102
Localisation: champs de rosée
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:48 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Sisyphe du Sagittaire a écrit:
De rien, je sais si aussi tu avais entendu parler des neutrinos qui (devait) voyageait au delà de la lumière aussi ?




Le coup des neutrinos qui voyagent plus vite que la lumière, ce n'est pas vraiment nouveau, c'était déjà une hypothèse au temps de ma jeunesse.

Par contre, il me semble avoir lu (l'année dernière ou peut-être avant) qu'il avait été expérimentalement montré que cela était faux.
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 18:56 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Papy a écrit:
Sisyphe du Sagittaire a écrit:
De rien, je sais si aussi tu avais entendu parler des neutrinos qui (devait) voyageait au delà de la lumière aussi ?






Le coup des neutrinos qui voyagent plus vite que la lumière, ce n'est pas vraiment nouveau, c'était déjà une hypothèse au temps de ma jeunesse.

Par contre, il me semble avoir lu (l'année dernière ou peut-être avant) qu'il avait été expérimentalement montré que cela était faux.


Oui j'en avais entendu parler et effectivement Papy il s'agissait d'une erreur de mesure. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 19:01 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Papy a écrit:
Le coup des neutrinos qui voyagent plus vite que la lumière, ce n'est pas vraiment nouveau, c'était déjà une hypothèse au temps de ma jeunesse.

Par contre, il me semble avoir lu (l'année dernière ou peut-être avant) qu'il avait été expérimentalement montré que cela était faux.

Bon ben, tu m'as devancé papy Very Happy

C’était une défaillance d'un câble qui a conduit cet erreur, ils ont réessayent l'expérience et ils ont trouvés qu'ils étaient inférieur à la lumière
_________________
Revenir en haut
XtraDrake
Chevalier d'acier

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2013
Messages: 241
Localisation: Sanctuaire
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Ven 2 Mai - 11:35 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

Beau topic ça  Smile
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Ven 2 Mai - 11:39 (2014)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière Répondre en citant

J'ai édité le dernier message, évitons le flood ici et tout ce qui pourrait y mener, merci. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:42 (2016)    Sujet du message: La Vitesse de la Lumière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> Ω Espace membres Ω -> DISCUSSIONS GENERALES -> Astronomie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Saint Seiya Omega Index du Forum
Le forum de topaze