Saint Seiya Omega Index du Forum

Saint Seiya Omega
Le forum officiel consacré à la suite de Saint Seiya : Omega.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> L'univers de Saint Seiya -> Les films
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Comment avez-vous trouvé ce film ?
Très Bon
60%
 60%  [ 12 ]
Bon
15%
 15%  [ 3 ]
Moyen
25%
 25%  [ 5 ]
Mauvais
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 20

Auteur Message
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:10 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

 Saint Seiya : Tenkai-Hen Josô Overture (Chapitre des Cieux Ouverture)      

     

     

Saint Seiya Tenkai-Hen Josô Overture est le 5ème film de Saint Seiya sortie le 14 Février 2004 au Japon produit par la Toei Animation. Qu’aborde ce premier film, Des anges sont envoyés sur Terre pour éliminer Seiya pour ses blasphèmes (attaquer des dieux). Pour le protéger, Athéna cède le sanctuaire et donc la Terre à sa sœur Artémis. Remis sur pied, nos héros vont une nouvelle fois se battre pour sauver le sanctuaire, mais l’ennemi est très puissant cette fois-ci…



     

"Tenkai-Hen Josô Overture" est un film très partagés et même parmi les fans de Saint Seiya, tantôt apprécié, tantôt rejeté. Cependant, on peut néanmoins lui reconnaître sa profondeur émotionnelle et sa richesse esthétique: chaque détail joue un rôle opportun, les sens cachés y sont nombreux, tout comme mon analyse qui n’est qu’une goutte d’eau dans un océan d’interprétation. Je vous propose de redécouvrir et de plonger dans ce 5ème film.
Revenons en premier lieu sur le contexte du film, Shigeyasu Yamauchi, réalisateur du film, qui est rappelons-le un habitué de Saint Seiya. Son lyrisme dans ses réalisations n'a échappé à personne puisqu'il a déjà travaillé sur le même poste pour les films comme Asgard et Abel et pour les OAV Hadès 1, 9 et 13. Mais le film du Tenkai est celui où son style s'est le plus librement exprimé en imposant le sien.


Durant cette époque-là, Masami Kurumada, le père de Saint Seiya, avait pris du recul dans la production animée de sa propre série, et pour ce film, il avait seulement donné les grandes lignes du scénario. Shigeyasu Yamauchi, ayant donc « carte blanche », a choisi de respecter le fond mais en modifiant la forme pour en faire un métrage fondamentalement différent des autres. Mais le film n’attire pas les foules et devient un flop commercial. Mécontent de ce résultat, Kurumada exige le départ de Shigeyasu Yamauchi, celui-ci sera donc mis sur la touche dans la production de Saint Seiya.
Masami Kurumada reprochera au réalisateur d'avoir pris bien trop de libertés par rapport aux grandes lignes directrices imposées par Kurumada. Le problème, c'est que Yamauchi est loin d’être un débutant, et il ne pouvait se contenter de transposer bêtement à l'écran ce qu'on lui avait dit : il se devait adapter le support cinématographique à l'aide de son savoir-faire. Tout comme un Tim Burton avec Batman, Yamauchi a choisi lui-même de réinterpréter l'œuvre à sa manière, quitte à s'éloigner le plus de l'esprit original, mais donnant naissance à un film plus mature, plus profond, et surtout beaucoup plus personnel.




     

Est-ce ça qui a vraiment dérangé Kurumada ? Constater qu'il ne reconnaissait plus son "bébé" alors que celui-ci avait délaissé plutôt. Difficile de dire qui a raison ou qui a tort, il faut néanmoins reconnaître une chose. Saint Seiya est une œuvre très complète comprenant plus d'une centaine d'épisodes, quatre films, plusieurs dizaines d'OAV et une quantité d'œuvres dérivées. Les héros ont frôlé la mort si souvent qu'il est désormais plus compliquer de vibrer avec eux et de s'inquiéter sur ce qu’il va leurs arrivaient.



C'est peut être cette raison que Yamauchi a décidé d'explorer le héros dans angle plus différent : l'essentiel ne se réduit pas aux batailles et aux combats mais aux différentes étapes que Seiya doit traverser pour atteindre un niveau de puissance supérieure en lui permettant de bouleverser l'ordre établi par les dieux.
- Commençons l’analyse, La chose qui nous permet de reconnaitre que c’est Shigeyasu Yamauchi aux commandes est sa manière d'exploiter intelligemment les "clichés" propres à une œuvre, sachant que pour Saint Seiya, ils sont nombreux. Au lieu de les répéter ou pire, les rejeter, le réalisateur s'est amusé à les éloigner.



     

- Le premier et le plus utilisés des clichés, c'est la capture et/ou la mise en danger d'Athéna dès le début de l'intrigue : "il faut sauver la princesse" est même un cliché universel présent et pas seulement dans Saint Seiya. Le réalisateur semble avoir pris un malin plaisir à présenter les choses autrement, Athéna se rend elle-même à la Fontaine de la Rédemption où elle doit verser son sang afin d'offrir un temps de répit aux humains, et ce jusqu'à ce que mort s'en suive. Dans le fond c’est donc dans le schéma habituel mais pas dans la forme en revanche. Athéna accomplit son sacrifice sans montrer la moindre souffrance ni même difficulté, et au final elle ne sera pas sauvée par Seiya, c'est elle qui le sauvera. C’est ce qui casse le classicisme habituel. La scène où Athéna porte Seiya dans ses bras comme s'il n'était pas plus lourd qu'un enfant illustre bien ce renversement de situation.


- On voit également le premier combat dans lequel Shun et Ikki se battent ensemble contre leur adversaire. Excepté des quelques secondes de lutte face à Bud d’Alcor dans la série Asgard, les deux frères n'avaient à aucun moment eu l'honneur de se battre côte à côte, Shun étant toujours réduit au rôle du frère en détresse et Ikki à celui du sauveur. Le Chevalier Phénix fait ici son habituelle entrée, mais les similitudes s'arrêtent là.


-Il est habituel de voir Shiryû s'écrouler le torse à l'air, mais c’est une scène qui arrive généralement après une séquence de combat. Là on découvre Shiryû directement dans cette position, tout ce qui précédait n'ayant pas besoin d'être vu car elle c’est facilement déductible.



- Enfin, il était « traditionnel » dans les finals des films de voir Seiya menacer le dieu maléfique avec la flèche d'or du Sagittaire. Là nous assistons à reversement de situation: Artémis menace d'une flèche d'or Athéna. Notons aussi qu’aucun dieu ne mourra puisque Tôma s'interposera. On ne sait même pas si l'ange périt.



     

-Le scénario bien qu'assez simple dans son ensemble ajouté à la mise en scène, déjà à elle-seule superbe, nous permet de nous attacher plus à Seiya, du moins plus que dans la série animée car Seiya est avant tout un héros de Shonen. Or, il est ici plus fragile, plus douteux, un Seiya plus humain en somme impeccablement bien caractérisé. Sa quête de l'amour est aussi celle de sa vie et peut-être même de l'humanité en général.

-La réalisation est particulièrement savoureuse, en permanence à la recherche d'un esthétisme de la forme et des détails sont impressionnant. Relevons les ralentis et autres déformations typiquement "Yamauchiens", ainsi que la métaphore liée à l'eau. Les combats ont une dimension particulière : ils ne sont plus simplement exaltants ou cathartiques, mais ils sont chorégraphiés avec grâce, esthétisme et avec fluidité.


-Graphiquement, j’essaye de chercher des plans moches que l'on peut compter sur un doigt, je cherche clairement la petite bête devant une telle perfection. On assiste à un magnifique Shingo Araki et Michi Himeno au sommet de leurs arts, pour le régal de nos yeux. Certains arrêts sur image sont superbement mis en scène qu’ils pourraient même faire office d'illustration ou de dessin à part entière !
-Enfin, la musique de Seiji Yokoyama, pas autant en forme, ni marquant que pour la série, celle-ci porte bien néanmoins le film, en particulier les chœurs qui ne sont pas sans rappeler ceux des BackGround Musicaux d'Asgard. Les thèmes nostalgiques et épiques ont toutes leurs dimensions.



     

Passons à la première chose que l'on remarque au visionnage du film c'est la présence des éléments, et ce dans presque toutes les scènes.



-Le feu
Ikki est celui qui fait apparaître le feu, agressif et brûlant, mais aussi symbole de vie et de renaissance. Pour être plus précis, dans ce film il représente le flambeau passé de l'ancienne génération en l’occurrence les Gold Saint à la nouvelle les bronzes saints.


-L'eau
Un élément calme apportant vie mais aussi destruction en provoquant des raz-de-marée. Le premier combat se passe dans un lieu inondé d’eau, Seiya y est aussi calme que l'eau elle-même, ayant même atteint la paix intérieure et ne parvenant plus à la quitter. La présence de l'eau ira en crescendo durant tout le film, au fur et à mesure de l'éveil du Chevalier.


-La glace
Durant l’histoire, tout peut se glacé pour ne jamais se mouvoir, la glace peut brise pour que puisse continuer l'aventure. C’est Hyôga qui apportera ça, pourtant il en sera lui-même victime durant la bataille.


-La pierre
Alors que la fin est proche, les combats ne se déroule plus en plein air mais dans le Sanctuaire d'Artémis où peut très bien sentir de la froideur tout comme les pierres froides, tout comme le cœur des dieux. Concernant son Sanctuaire, on peut voir à plusieurs reprises dans Saint Seiya que les domaines des dieux sont « liés » à la vie de leur maître. (Poséidon, Hadès). Le Sanctuaire d'Athéna ne fait pas exception : lorsqu’elle lègue à Artémis son autorité, le sanctuaire change radicalement d'apparence. On peut même voir de larges cratères qui évoquent la lune, symbole de la sœur d'Athéna.


Le sable
-Pendant que ses compagnons d’armes se retrouvent inconscients suite à leur combat contre les Anges, Seiya est seul, le décor auquel il traverse est à l'image de sa solitude : vaste et désertique.



-Et pour terminer le ciel
La fin se déroule au sommet du Sanctuaire d’Artémis. C'est le dernier « niveau » au-delà se trouve surement l'Olympe. Le lieu est donc à ciel ouvert, mais on peut voir la lune qui parait si basse et si grande qu'elle fait presque office de plafond, les 4 piliers au milieu de l'esplanade accentue l'illusion d'enfermement. La lune est énorme qu'elle ressemble à la Terre, ce qui peut être perçu comme la concurrence entre le pouvoir d'Athéna et celui d’Artémis.
-Le simple fait de donner une réelle importance majeure aux décors pourrait passer comme un vulgaire cheminement esthétique, mais il y a un autre objectif derrière. Le point central du film étant la bataille entre les hommes et les dieux, la présence des éléments est là pour montrer que le feu, l’eau, le ciel, chaque composant de l'univers va être bouleversé par les changements à venir.



     

Je vais vraiment en profondeur avec ce film. Continuons avec cette « évolution » qui est l'aspect majeur du film, pendant tout le film, Seiya franchit les unes après les autres les différentes étapes d'une évolution sur plan physique et mentale proche de celle décrite par le Bouddhisme, une évolution qui le mènera à remettre en péril la place des dieux eux-mêmes

-La première des étapes que Seiya doit « affronter » sera de se mettre debout. Il se trouve dans le confort d'une maison moderne, assis dans un fauteuil roulant. Pour se libérer de cette « prison » quand sa douleur au cœur s'éveillera enfin. Cette douleur est l'une des épreuves qu'il devra affronter par la suite, mais l'opposition entre le calme relatif de son corps et sa vraie nature est trop forte pour être supportable.
La fin de cette étape sera symbolisée par deux images : celle du fauteuil cassé et celle du verre brisé sur la terrasse de la maison. Seiya est donc parvenu à s'extraire de ces deux prisons, symboles d’un confort et de l'attachement à la société des hommes. Il a donc quitté le monde "normal" illustré par la maison moderne, qui met en contraste avec l'univers de Saint Seiya pour rejoindre ce monde dans lequel vivent les Chevaliers et les Dieux.


-La deuxième des étapes, c’est qu’un homme peut avoir une force exceptionnelle, à l’inverse si aucune raison ne le motive, celui-ci n'est rien. Après s'être levé de son fauteuil, Seiya est désemparé ne sachant pas vers où il va ni pourquoi. Il lui faut s'investir de son rôle de Chevalier d'Athéna pour répondre à ces questions. Pour ce faire, il doit revêtir le symbole même de ce rôle : sa Cloth. Il va passer donc du statut du cadavre vivant sans aucun but à celui d'homme dont la destinée est prédéterminée par son rôle. L'important n'est pas la Cloth en elle-même mais ce qu'elle représente. Ce rôle de défendre les humains sera toujours en lui. Notons aussi la façon dont Seiya retrouve son armure. Cette "rencontre", imaginaire et presque irréelle, peut être perçue comme la Quête du Graal. Seiya a tout de Perceval (pas celui de Kaamelott…) découvrant le Graal, il la retrouve parce qu'il est prêt à la porter de nouveau et non parce qu’il sait qu'elle est là.



     

-La troisième des étapes peut dérouter car elle consistera à détruire sa Cloth. Celle-ci n'est qu'un symbole. L'important était de l'avoir, et non de l'utiliser. A travers la saga Shiryû et Seiya retirent leurs Cloth durant le tournoi, chacun des héros continuent le combat même si leur Cloth est détruites (lors des 12 Temples du Zodiaque, etc.) Alors ses Cloth jouent-elles encore un rôle précis pour nos Bronzes ? Le film donne un tout nouvel éclairage. On remarque que tous les chevaliers ne perdent pas leur Cloth dans ce film ; Seiya, Shiryû et Hyôga voient leurs Cloth détruites, tandis que Shun et Ikki les conservent. Theseus serait-il moins fort qu'Odysseus alors ? Aucun des anges ne brise lui-même les Cloths des Bronzes, elles sont détruites par leurs propres techniques, renvoyées par le serviteur d'Artémis. Les combats ne visent pas à abattre des adversaires mais à combattre ses propres faiblesses, et une fois que celles-ci sont détruites, le combat prend fin. L'armure n'est que la concrétisation de cette volonté, qui ne peut être ébranlée que par soi-même. La Preuve quand Seiya affronte Odysseus, il reçoit des attaques de celui-ci sans que sa Cloths subisse des dommages. En revanche, lorsque l'ennemi lui renvoie ses propres attaques, son armure éclate. Sa vraie force n'est pas dans le palpable dans sa Cloth, mais dans l'impalpable l'amitié, Shiryû et Hyôga vont s'interposer pour lui permettre d’avancer.


-La quatrième des étapes, à certains moments Seiya ressent une douleur au cœur, à l'endroit où l'épée d'Hadès l'a frappé. Cette souffrance est une matérialisation de ses peurs et de ses doutes. Seiya va devoir risquer une nouvelle fois sa vie. A chaque fois qu'il en prend, cette douleur réapparaît. Tous chevaliers risquent leurs vies, mais Seiya a fait l'expérience de la mort. Est-il prêt à recommencer une nouvelle fois ? S'il tente de se croire que cela ne lui fait pas peur, cette douleur se réveille pour le lui rappeler. Il ressentira cette souffrance trois fois, une fois quand il est encore dans son fauteuil roulant, une deuxième fois au moment de récupérer sa Cloth, et une troisième fois après sa défaite contre Tôma, avant de le rencontrer à nouveau. Athéna fera appelle à toute la dévotion qu'elle a pour lui, et en échange Seiya acceptera de « remettre » sa vie sans le moindre signe de crainte, réalisant que la mort ne lui fait plus peur lorsque c'est pour Athéna. Elle « tuera » Seiya en lui plantant son sceptre dans le cœur, combattre le feu par le feu ici c’est bien combattre la peur de la mort par la mort elle-même en se réveillera qu'à la proximité d'un baiser. C'est ainsi l'amour qui le sauvera de la peur. Il sera désormais libre.



     

-Dernière des étapes, Seiya n’a plus toutes ses faiblesses pour revenir au sommet de sa puissance, mais une limite le bloque : son humanité. Il aura beau devenir de plus en plus puissant, il ne sera jamais un dieu. Lorsqu’Apollon s'apprête à annihiler Seiya, celui-ci découvre une autre voie : combattre l'immortalité des dieux avec la capacité des Chevaliers à fusionner leur cosmos avec celui de l'univers, acquérant ainsi leur propre immortalité. Donc cette Annihilation amorcée par le dieu détruit le reste de l'armure du Chevalier ainsi que ses vêtements, sa peau commence à se détacher, mais son corps humain résiste: Seiya atteint l'Illumination. Seiya s'élance pour une ultime attaque. Une armure, concrétisation de cette évolution, va apparaître quelques secondes, juste le temps d'atteindre Apollon et de montrer aux dieux qu'il n'y a aucune frontière infranchissable entre eux et les hommes…
Par ailleurs, ce passage  peut être perçu comme une scène biblique connue : Adam et Eve. Ici, Apollon fait face à Saori et Seiya qui refusent le jugement divin. La colère du dieu déclenchera une punition à l'image du péché : l'amnésie.


Conclusion : Pour conclure Tenkai-Hen Overture a des raisons de décevoir (manque flagrant de rythme, goût d'inachevé), mais c'est un film artistique et intellectuel, proposant une réflexion pertinentes sur l'univers de Saint Seiya. La fin, soudaine est difficile à comprendre. Les indications délivrées sont que comprenant que la force de Seiya et des autres Bronzes Saints est capable d’augmenter à l'infini tant qu'ils se battent pour Athéna (une cause)

Apollon décide de détruire ce lien qui unit ces combattants à Athéna en leur effaçant la mémoire. Ainsi, leur puissance est toujours là, mais il n'y a plus de cause pour la stimuler. Tenkai-Hen Josô Overture clôt donc cette épopée en nous soumettant l'idée que la vie est un cycle éternel. L’être humain dans son libre arbitre et sa propre volonté peut en influencer la courbe jusqu'à surpasser les limites du possible et en créer un autre dans son unicité. Ce ce n'est donc pas une fin en soi mais simplement un éternel recommencement
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:10 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:25 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que ce film a des raisons de décevoir, il est juste sublime et excellent pour tout les petits détails qui se cachent et se révèlent qui sont justes incroyablement bluffants. Les personnes qui dans ce film recherchent de l'action ou du rythme ne comprennent pas comment il faut le voir et sont donc à côté de la plaque. L'intérêt central du film étant la réflexion sublimée et poussée à l'extrême et l'évolution de Seiya qui tend de en plus vers le divin, et cela ne peut pas se faire juste avec de l'action bien au contraire. Ce film avait le mérite extraordinaire de conclure en beauté la série, tous les points exposés dans Saint Seiya menaient vers le Tenkai.  
Le problème étant que les gens veulent de la castagne mais pas de réflexion, voilà pourquoi la plupart des personnes rejettent ce film. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:36 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Quand je dit raison de décevoir, je me met à la place de ceux qui trouvent le rythme long et la fin que beaucoup n'ont pas compris et dont j'en ai beaucoup entendu parler !

C'est pour ça que j'ai mis ça mais si tu lis la suite tu voit que je le trouve impeccable à tous les niveaux Okay
_________________
Revenir en haut
Papy
Chevalier d'or

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2013
Messages: 2 102
Localisation: champs de rosée
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:56 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Pareil. J'ai mis "très bon" même si je pense qu'il aurait pu être encore meilleur, mais ils est tellement au dessus des autres films Saint Seiya que cela s'impose.

On a enfin un film avec un vrai scénario original, une grosse réflexion au niveau de la mise en scène et des motivations des différents personnages et surtout une réflexion presque métaphysique sur la place des hommes et des dieux qui nous fait aborder pas mal de questions (sans toutefois y apporter de réponses définitives).

J'avoue avoir été déstabilisé la première que je l'ai vu mais franchement au contraire des autres films, plus je le regarde et plus je le comprends et plus je l'apprécie.
Un régal pour les yeux autant que l'esprit.

... et surtout comme son titre l'indiquait, c'était supposé être une introduction pour probablement ouvrir le Zeux Chapter, donc ce n'était pas la peine de nous mettre ainsi la bave au lèvre pour ne faire par la suite que des retours en arrière tant du point de vue de l'histoire que du format...
Revenir en haut
Diamond Saint
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2012
Messages: 79 041
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 17:56 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Très beau, très spirituel et... très mou.
Un peu plus de dynamisme l'aurait élevé au niveau de meilleur film de St Seiya,
à cause de ce manque de rythme et de scènes décousues, il ne prend pour moi que la 3ème place
sur l'ensemble des 5 films.
Très belle analyse en tout cas Sisyphe.
_________________
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 18:05 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Merci Grand Pope


Le vote que j'ai mis pour ma part c'est "Très Bon" Wink
_________________
Revenir en haut
Aries no Kiki
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2013
Messages: 4 438
Localisation: Jamir
Masculin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre
¤: Réparateur d'armures

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 18:24 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Diamond Saint a écrit:
Très beau, très spirituel et... très mou.

Encore une fois, nous sommes d'accord.

Moi je vote moyen
_________________

Trois générations de réparateurs d'armures agrées
Revenir en haut
XtraDrake
Chevalier d'acier

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2013
Messages: 241
Localisation: Sanctuaire
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:36 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Très bon, c'est pour moi le meilleur film officiel de saint seiya.Je n'y voit que du positif, bien qu'un détail me chagrine, la suite ?!?!?!
Revenir en haut
légende fire
Chevalier de bronze

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 430
Localisation: dreux france
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:40 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Pour moi le films est bon sans plus. Mais  je ne serait dire pourquoi je ne le trouve pas parfait.
Le sujet abordée est intéressants et je pense que certain sont aux courant qu'il sert de base a Omega ce qui explique beaucoup de comportement
_________________
Rien ni personne ne pourra jamais éteindre les flamme de la vie ,
Les flamme de combat ,
Les flamme de l'âme ,
Les flamme du cœur .
L'âme des guerrier et des aventurier ne pourra et ne sera jamais vaincue.
Revenir en haut
MSN Skype
Athenais
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 7 906
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:54 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Mon film préféré les images sont magnifiques, la musique est sublime, Seiya, Saori ... je fonds à chaque fois que je le vois ...
d'ailleurs faut que je me le remette.... Après c'est sûr ceux qui ne sont pas fans de Seiya et Saori peuvent être un peu frustré car au final on ne voit guère les autres qui servent de faire valoir mais malgré tout on peut admirer la beauté de l'oeuvre ... Bien sûr j'ai voté " très bon" . 




sinon je reposte cet article sur ce topic, y a une bonne analyse des symboles du film


http://scribe.seiya.free.fr/dossier/tenkai-lecture.htm
_________________
" un vrai chef ne se bat que pour la dignité des faibles" (Arthur-Kaamelott livre VI)



Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:58 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

légende fire a écrit:
Pour moi le films est bon sans plus. Mais  je ne serait dire pourquoi je ne le trouve pas parfait.
Le sujet abordée est intéressants et je pense que certain sont aux courant qu'il sert de base a Omega ce qui explique beaucoup de comportement


Attention: le film donc pas de s à la fin, singulier et non pluriel. 
Je ne saurai et non pas je ne serais. 
Le sujet abordé et non le sujet abordée. 
Intéressant sans s à la fin car un sujet dans ta phrase. 
Certains avec un s car cela implique de nombreuses personnes. 
à Oméga et non a. 


Par contre je ne suis pas d'accord avec toi. Ce film sert de base pour ND mais pas Oméga et les deux sont incomparables. Ce film est une perle, une merveille, une beauté alors qu'Oméga est tout le contraire. 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Athenais
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 7 906
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 16:07 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Esus a écrit:
légende fire a écrit:
Pour moi le films est bon sans plus. Mais  je ne serait dire pourquoi je ne le trouve pas parfait.
Le sujet abordée est intéressants et je pense que certain sont aux courant qu'il sert de base a Omega ce qui explique beaucoup de comportement








Par contre je ne suis pas d'accord avec toi. Ce film sert de base pour ND mais pas Oméga et les deux sont incomparables. Ce film est une perle, une merveille, une beauté alors qu'Oméga est tout le contraire. 





Merci Esus , 





ça fait du bien t'entendre ça cra ce film est souvent décrié du fait qu'il est mou et trop centré sur le couple Seiya / Saori ... alors que c'est justement ça la beauté du film ... la molesse va de paire avec l'ambiance du film et les sentiments qui s 'en dégagent 
_________________
" un vrai chef ne se bat que pour la dignité des faibles" (Arthur-Kaamelott livre VI)



Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 16:12 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Malgré les analyses faites avant l'ouverture de cette section et qui ont reprises par Sisyphe, les gens dans leur ensemble, et aussi sur le forum, ne comprennent pas comment aborder le film. De plus il y a un changement intéressant, même pour une histoire comme Saint Seiya, et aborder les sentiments, les pensées des personnages etc est plus important qu'un combat certes magnifique mais qui au final apporte moins dans la connaissance des personnages et beaucoup moins que cette magnifique réflexion tournant autour de l'humain et du divin. Le problème étant surtout un écart culturel et de mentalité. Ce film est avant tout destiné un à un public nippon et aux personnes qui s'adonnent à la contemplation.  

_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Diamond Saint
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2012
Messages: 79 041
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 16:21 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Va dire ça à Kurumada.
_________________
Revenir en haut
Athenais
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 7 906
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 16:23 (2014)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture Répondre en citant

Une suite était prévue mais on l'aura jamais vu que Kurumda renie ce film , par contre il accepte très bien Oméga, allez comprendre   
_________________
" un vrai chef ne se bat que pour la dignité des faibles" (Arthur-Kaamelott livre VI)



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:24 (2016)    Sujet du message: Film 5 - Tenkai-Hen Josô Overture

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> L'univers de Saint Seiya -> Les films Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Saint Seiya Omega Index du Forum
Le forum de topaze