Saint Seiya Omega Index du Forum

Saint Seiya Omega
Le forum officiel consacré à la suite de Saint Seiya : Omega.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> L'univers de Saint Seiya -> Saint Seiya G
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Comment trouvez-vous Saint Seiya G ?
Bon
83%
 83%  [ 10 ]
Moyen
8%
 8%  [ 1 ]
Mauvais
8%
 8%  [ 1 ]
Total des votes : 12

Auteur Message
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:12 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

 Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe

    


    
-Grobill pour certains… Génial pour d’autres (dont moi) Saint Seiya G ne cesse de diviser le public depuis des années. Dessins irregardable, une histoire bateau sont les maitres mots de cette division du public. Pourtant, en s’approchant plus près du manga, on s’aperçoit que certaines personnes passent à côté d’une aventure époustouflante seulement pour des dessins. 20 ans après le début de Saint Seiya en manga, le voile sur la face très obscure de la jeunesse des Gold Saints se lève enfin.

-Revenons un peu sur le contexte, comme on le sait tous, Saint Seiya G fait parti des dérivés de Saint Seiya de grande qualité, le genre de dérivés qui transcende son support en complexifiant son œuvre de manière intelligente. L’épisode G est sorti en décembre 2002 soit un mois après la sortie de Saint Seiya Hadès – Le Sanctuaire en anime. On croit souvent à tord que Masami Kurumada est le scénariste de G, et bien réalité, selon ses dires, il a laissé carte blanche à Megumu Okada en lui conseillant même de se lâcher et d’y aller à fond. Masami Kurumada, déjà très occupé par d’autres projets personnels comme Ring No Kakero qui est prioritaire pour Kurumada, celui-ci n’a pas le temps de s’occuper de cette nouvelle série.



-Bon de quoi parle Saint Seiya G, au sanctuaire le domaine d’Athéna dirigé par son représentant : le Grand Pope. Le Gold Saint du Sagittaire Aioros, fuit avec dans ses bras un bébé, c’est bien la réincarnation de la déesse Athéna. Aioros vient juste de sauver Athéna de la tentative d'assassinat du Grand Pope. Aioros a à peine le temps de mettre en sécurité la réincarnation que celui-ci paye de sa vie cet affront fait au Grand Pope. Des années plus tard, on retrouve donc Aiolia, petit frère du « traître » Aioros et Gold Saint du lion. Considéré comme un moins que rien et mis à l'écart par les autres chevaliers, Aiolia doit vivre dans l'ombre de son frère. Mais l'arrivée d'un ennemi aux portes du sanctuaire offre alors à Aiolia une occasion de prouver sa valeur et sa fidélité au Grand Pope. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Aiolia et les autres Gold Saints auront à faire face à des ennemis très puissants…



    

-Voilà au vu du résumé, on sait que la mythologie Saint Seiya est bien respectée et qu’il y’a de quoi faire… Au premier chapitre, on montre la tentative d'assassinat d'Athéna, cela n’est pas du au hasard. Le succès de Saint Seiya G n'est pas gagné même si la série originale a beau jouir d'une grande popularité, Mais pourquoi ? Comme je l’ai dit, Masami Kurumada a lâché les commandes de son œuvre pour la confier à un autre auteur, Megumu Okada, déjà connu en France pour Shadow Skill, donc quoi de plus normal de commencer par un chapitre que survole l’anime pour attirer anciens fans et un nouveau public. Coup de génie, Megumu Okada va donc se démarquer de la série originale. L'absence de Kurumada n’est pas importante dans le manga, par contre le style graphique de Megumu Okada est fondamentalement opposé et différent de celui de Kurumada.



-Abordons maintenant qu’on y est, les dessins de Saint Seiya G, rien qu’avec la couverture du premier tome qu’on peut apercevoir la différence de style entre Kurumada et Okada. Megumu Okada a un style typiquement shôjo. On voit donc que les Gold Saint et les autres personnages se féminisent et adoptent des silhouettes plus allongées et plus fines. Les chevelures sont magnifiquement travaillées et les visages possèdent des yeux plus gros. Souvent, les planches sont trop sombres et surchargées ce qui rend le décryptage des combats et/ou de l'action assez difficile, mais je nuance mes propos, car d’un autre côté cela donne une certaine dimension bien plus violente et épique. G est aussi impressionnant sur les détails, tout y est scrupuleusement soigné et reproduit, l'utilisation de l'informatique est omniprésente. Le graphisme de G possède de nombreuses qualités à relever. En premier lieu, Saint Seiya G raconte la jeunesse des chevaliers d'or donc ces nouveaux dessins collent superbement au rajeunissement des Gold Saints. Les Gold Saints jeunes retrouvent une seconde vie et c’est assez réussit dans l’emsemble. Pour les armures, Megumu Okada fait un travail de titan sur le plan des détails. Dans le manga original, Masami Kurumada dessinait des Cloths (surtout pour les Golds) de qualité et travaillées mais en particulier dans Hadès, Megumu Okada va plus loin en dessinant des Gold Cloth soignées et détaillées. Les Cloths sont scintillantes et n'ont jamais été aussi magnifique. Encore une fois, ce design dérange, on n’aime ou n’aime pas mais on ne peut pas nier le soucie des détails apportés par Okada. La couleur est présente seulement pour les interludes et les couvertures.


-Okada impose donc son propre style à Saint Seiya, un style neuf et sobre qui encore une fois, divise les fans, soit on rejette purement et simplement, soit on s'y habitue et on adopte. Masami Kurumada avait un style très classique s’inspirant du style des années 70, donc des techniques de dessins et de cadrage qui manquent de détails, les graphismes sont donc simplifiés. Après je suis d’accord et comme je l’ai dit plus haut, le résultat final dérange et en fera fuir plus d'un. Pourtant, le graphisme du mangaka a de nombreuses qualités. Mais graphiquement, en regardant le style d'Okada de plus près, celui-ci a des défauts et de temps en temps, on regrette les dessins classiques de Masami Kurumada. Okada a franchement beaucoup de mal dans le déroulement des scènes de combat et la mise en page. La plupart sont brouillonnes et figées. Bien que dans certains cas on se sent au cœur de l'action, on a souvent du mal à suivre le déroulement d'un combat car le trait de Megumu Okada se révèle inadapté à ce genre de scènes qui se doit d’être plus vivantes. Pour terminer, Megumu Okada maîtrise assez mal les perspectives, parfois les personnages perdent ou gagnent quelques centimètres entre deux cases du même plan.




    

-Passons à la partie la plus intéressante, le scénario. Masami Kurumada a laissé faire Megumu Okada Saint Seiya G, il a eu totalement raison de lui faire confiance au vu du résultat final. Megumu Okada s'est donc entièrement plongé dans l'univers et la mythologie de son support pour faire une préquelle de qualité à la hauteur de l'attente des fans de Saint Seiya. En partant de l'histoire connue et peu connue à la fois sur les origines de l’assassinat d’Athéna et sur les véritables motivations de Saga, on a une histoire prenante et intelligente que Kuramada avait très peu abordé amené avec un rythme crescendo dans G. Au fil du manga, Okada retrace avec génie et brio la genèse et l'histoire du panthéon. Celui-ci introduit une vision intrigante et intéressante sans jamais se perdre dans Saint Seiya G, celui-ci tient son sujet, jamais G ne part en vrille et maintient un rythme plutôt soutenu. Dans Saint Seiya G, les Golds Saints, et plus précisément Aiolia sont en interaction avec des civils pour les aider à la suite d’un problème sur une centrale nucléaire. Les Saints ont donc un rôle d’héros plus prononcé. De ce fait, Okada crédibilise grandement leurs rôles de protecteur de l'humanité. Des scènes qui rapprochent G d’un comics. Cependant attention, Megumu Okada n'oublie jamais qu'il a entre ses mains du Saint Seiya et Saint Seiya G respecte que dis-je transcende soigneusement l'esprit de son prédécesseur Saint Seiya avec un scénario en béton armé. Les manipulations entre les différents leaders de chaque camp sont fréquentes et nombreuses, tout est fait pour être le moins prévisible et Okada tente donc le plus possible de brouiller les pistes. Ainsi d'entre Pontos, Cronos, et Saga il est compliquer de dire qui manipule qui et/ou qui se fait manipuler par qui.Les thèmes de Saint Seiya comme la fierté, l'amitié, le dépassement de soit et le courage sont bien mis en avant. Le Nekketsu est donc retrouvé.


-Pour terminer les personnages et les combats, Okada perfectionne encore plus son œuvre par l'intermédiaire des ennemis et des Golds Saints qu'il dessine. Les Golds de Saint Seiya G sont très travaillés sur leur personnalité et leur caractérisation en demeure meilleure, prenons Aiolia qui parait plus immature et tête brulée que dans la série originale Kurumada, toutefois l’évolution du personnage est très intéressante ce dernier gagne en maturité, tant mentalement que graphiquement au cours de G, Marine aussi parait plus arrogante que dans la série originale. Les ennemis ne manquent pas de charisme et de mystères en étant impeccablement bien caractérisés et représentés. Il faut relever aussi que les ennemis des Golds Saints sont 12... Les combats sont épiques, rythmés et violents, des combats comme on les aime « made in Saint Seiya » Et ce qui rend cette œuvre superbe, c’est un certain équilibre entre combats et profondeur des personnages.


Conclusion : Pour conclure, bien que les dessins de Saint Seiya G peuvent surprendre voire rebuter plus d’un, c’est une œuvre magnifique qui transcende son support par ces retournements de situations, ces combats épiques, son scénario remarquablement bien pensé et ses personnages superbes. Je vous recommande donc absolument Saint Seiya G.



Voilà pour moi et vous, comment avez-vous trouvé Saint Seiya G ?

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:47 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Pour moi, la série G est numéro 1, égalité avec LC.  

Un fan de saint Seiya, du moins quelqu'un qui se considère comme tel se doit selon moi d'apprécier cette série, tout comme LC et bien entendu rejeter et vomir sur Oméga.  
 
Le dessin peut poser problème mais tu le dis, certains passages sont magnifiques (les armures) et certains combats rendent bien quand même, il y a de l'amélioration. Cependant il faut aller au-delà, le scénario est tellement excellent, l'histoire tellement grandiose et prenante que l'on oublie les dessins. On se retrouve plonger de plein pied dans cet univers et au final, on voit plus des images comme l'animé dans notre tête que les dessins du manga. Tout est là, mystère, manipulations diverses entre différentes personnages, même à la fin on ignore si le plan de Pontos a fonctionné ou pas et quelle suite donner à la série G, tout est donc possible dans l'imagination des fans. Il y a des moments véritablement épiques comme le combat Saga VS Cronos dans lequel on voit toute la souffrance et la folie de Saga. La personnalité de certains Gold incroyablement travaillée (Aiolia, Shura, Saga, Shaka etc). Et surtout, on nous montre un côté obscur dans ces héros, il n'y a pas que du bien, on quitte cet aspect manichéen à l'extrême pour entrer dans quelque chose de plus riche.  
 
Finalement, l'excuse du dessin je n'y crois pas dans la plupart des personnes qui rejettent la série G. Il y a surtout une incompréhension du scénario par sa complexité (et encore moi je le trouve assez simple à suivre).  
 

_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 19:57 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Merveilleuses paroles Wink


G apporte tout ce qu'on peut rêver de Saint Seiya: du mystère, des manipulations, des combats épiques, des personnages travaillés.


Un scénario magistral qui se suit sans mal. Mais dès que ça devient trop compliqué certains arrêtent comme tu l'as dit.... Rolling Eyes
_________________
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:03 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Très belle fiche sinon, tu me permets de compléter en parlant un jour prochain des ennemis (Titans, Pontos, Géants etc)?
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:04 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Oui vas-y, c'est encore mieux si tu le complètes Okay
_________________
Revenir en haut
4evaheroesf
Chevalier d'acier

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2013
Messages: 229
Masculin Taureau (20avr-20mai) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 03:05 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Un bon manga mais avec des combats illisibles, une fin précipitée et trop de Lion(bon c'est le héros donc ça compte pas vraiment).
Revenir en haut
kiki girl
Chevalier de bronze

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2014
Messages: 390
Localisation: sanctuaire
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 20:59 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Est-ce qu'on peut trouver saint seiya G seulement en manga ou pas?
_________________
nolwenn

fans de saint seiya
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 21:01 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

kiki girl a écrit:
Est-ce qu'on peut trouver saint seiya G seulement en manga ou pas?


Seulement en manga, c'est pourtant clair quand même dans l'exposé de Sisyphe! 
_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Stawan
Chevalier d'or

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 1 640
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 22:09 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Je ne suis jamais allé plus loin que le premier tome.
Mais à l'époque, on le trouvait seulement en pdf et ça me saoulait de lire comme ça.
Pourtant, ses graphismes sont originaux et mêmes si on peut les trouver très décalés par prapport à l'original, ça passe très bien.
Quant à l'histoire, ce que j'en lit ici et là me semble bien pensé.

Contrairement à une certaine suite ou on est même allé inventer un treizième chevalier d'or.
_________________
Revenir en haut
Diamond Saint
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2012
Messages: 79 042
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 27 Juin - 02:30 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Aussi bien niveau graphismes que scénario ça reste assez complexe, on peut comprendre que ça en ait rebuté plus d'un.

Celà dit en ce qui me concerne j'approuve totalement la richesse scénaristique, narrative et émotionnelle de cette licence,
pour ce qui est du visuel, j'avoue que par contre je trouve les dessins beaucoup trop surchargés, un niveau de détails tellement impressionnant
qu'il en devient malheureusement illisible, incompréhensible et que cela joue en défaveur de la lecture et de la compréhension de ce manga qui est pourtant
bourré de qualités sur le fond, mais pas sur la forme (trop de détails tue le détail).
_________________
Revenir en haut
Constance-Sagittaire
Chevalier de bronze

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 400
Localisation: Au Québec (probablement dans un tas de neige)
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 27 Juin - 22:35 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

C'est vrai que niveau scénario, je m'y perd un peu. Je ne comprend plus qui affronte qui, si c'est un titan, s'il a déjà croisé un des chevaliers d'or. Neutral
Néanmoins, les graphiques ne sont pas mal, à l'exception que certains personnages ressembles à des filles.

Si non: Milo à l'aire d'être toujours énervé, Camus me fais penser à un lama, (peut-être à cause du casque)... Embarassed , les cheveux de Shaka ont l'aire d'êtres mouillés.


_________________
Chevaliers, battez-vous contre les fautes du doublage français!

« Got it memorized? » — Axel, Kingdom Hearts
Revenir en haut
Esus
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2012
Messages: 9 734
Localisation: Another Dimension
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
¤: Mégalomane légendaire

MessagePosté le: Dim 29 Juin - 14:55 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

La série G propose une multitude d’ennemis. Un lecteur qui se lance dans une lecture complète de l’œuvre, comprendra que certains ennemis n’en sont pas et que finalement, les nombreux protagonistes que l’on désigne sous le terme « d’ennemis » ne cessent de se manipuler les uns les autres. En tout cas, il faut bien comprendre que les dieux que le voit le plus dans cette série ne sont pas des « méchants » à la Hadès ou encore à la Poséidon (même si ces derniers n’ont rien de « méchant » en soi si l’on est logique cinq minutes).  
  
Dans la série, on rencontre notamment des divinités primordiales :  
  
- Gaïa, déesse de la Terre et qui enfanta les Titans avec Ouranos (le ciel). Gaïa est scellée, prisonnière et endormie. On ignore tout de ses pouvoirs, mais ceux-ci doivent être considérables. Selon les quelques éléments donnés, cette déesse est crainte des Olympiens ;  
  
- Pontos : fils et amant de Gaïa dans la mythologie, ici il semble juste servir cette dernière. Il est le premier des ennemis à s’éveiller (série G, épisode 0). Il avait été scellé dans un sarcophage et enfermé dans un tombeau en Égypte. Lors des travaux pour l’élaboration du barrage d’Assouan, ce dernier commence à s’éveiller. On rate de peu un affrontement entre lui et Aiolos du Sagittaire (dommage, car là on aurait eu un affrontement magnifique). Pontos est une divinité marine, il maîtrise tous les flux qui s’écoulent et même le destin des dieux et des mortels. Ses pouvoirs sont incroyablement puissants. Il surpasse les Titans et sans doute Cronos lui-même. Il est le seul personnage qui parvient à faire plier Aiolia, aucun chevalier d’or ne parvient à contrer sa force. Pontos est vraiment celui qui tire les ficelles, manipulateur mais aussi guerrier surpuissant mais qui préfère envoyer les autres au champ de bataille. Sa personnalité est bien travaillée, mystérieux et arrogant, fou mais réfléchit, sa haine des mortels sera sans aucun doute sa principale faiblesse. Il permet aux Titans d’échapper au Tartare, mais à chaque fois que l’un d’eux meurt, il cherche à s’emparer du Cosmos du défunt.  
  
Bien entendu, on rencontre principalement le clan des Titans :  
  
Le clan des Titans, composé de 6 hommes et de 6 femmes, est la première génération de dieux engendrés par Gaïa et Ouranos. Chacun des 12 Titans porte une Sôma, une arme qui lui a été donnée par la déesse mère Gaïa pour tous les aider dans leur lutte contre le tyran Ouranos dans les temps mythologiques. Ces armes peuvent êtres utilisées en tant que telle ou bien peuvent être portées comme des armures.  
  
À la suite de la rébellion de Zeus contre Cronos, les Titans sont enfermés aux enfers dans le Tartare tandis que la Sôma de Cronos, le Megas Drepanon, une énorme faux, est scellé sous la gigantesque statue d'Athéna au cœur du Sanctuaire. Les 11 autres Sôma reposent sur des piédestaux au centre des ruines de ce qui fut le domaine des Titans : le Cronos Laburinthos. 
  
- Cronos du Temps: le roi des Titans et du Monde avant d'être détrôné par son fils, Zeus, tout comme lui avait auparavant détrôné son père Ouranos. Cronos semble être l'instigateur de la tentative de déicide de Saga à l'encontre d'Athéna ; il lui a en effet remis une dague susceptible de tuer des dieux à cet effet. Il était retenu dans une prison d'éclairs dans le Tartare, mais les éclairs d'Aiolia libèrent son véritable corps à la fin du tome 8. Cronos semblent frappé d’un mal bien connu de Saint Seiya : le dédoublement de personnalité. D’un côté il est un dieu destructeur car conçu pour ça, et de l’autre il semble être un être inoffensif ;  
  
Hypérion le Noir: premier Titan à avoir attaqué le Sanctuaire, Hypérion combat le chevalier du lion à plusieurs reprises, mais leur combat est toujours interrompu. Meilleur ami de Coeos. Hypérion est un personnage plein de charisme et de classe, grande est sa force ;  
  
Coeos de l'Éclair Noir: essaie d'empêcher Shakka de restreindre l'émergence du Cosmos des Titans dans le monde, il est arrêté par Aiolia qui parvient presque à le blesser grâce au Photon Burst, et est sauvé in-extremis par Hypérion. Meilleur ami d'Hypérion. Il est surnommé "celui qui comprend". Il était le plus craint chez les Olympiens car il comprend la nature de toute chose et qu’il possède l’arme capable de tuer les dieux : la foudre. Son ultime combat conter Aiolia est dantesque ;  
  
Japet des Dimensions: a été puni par Cronos pour avoir attaqué le refuge de Mû à Jamir sans sa permission. Il tue sa femme Themis pour augmenter son cosmos dans son combat contre Aiolia et Shaka, mais sombre dans la folie à cause de la culpabilité. Avant de mourir, il connaît la rédemption grâce aux chevaliers d’or, de simples mortels ; 
  
Crios des Galaxies: a été stoppé par Shura lors de son attaque du Sanctuaire. Il défie de nouveau Shura dans la dimension des Titans dans un combat à couper le souffle ; 
  
Océan des Courants: stoppé par Camus aux portes du royaume des enfers. L’affrontement entre les eaux et la glace est là tout aussi épique que le reste de la saga ; 
  
Rhéa: femme de Cronos, semble être une invocatrice, elle invoque tantôt un serpent géant qui se transforme en Hydre de Lerne ; 
  
Thémis (Lance) : Titanide représentant la justice, elle prend rapidement le dessus sur Aiolia et Shura après la libération de Cronos, en écrasant leur corps de sa Brabeus Thalanton (la balance de la justice) et avec des coups répétés de Brabeus blade (Dans la mythologie, Themis, la titanide de la justice a justement comme attribut l'épée et la balance). Elle se repliera avec Rhea à l'arrivée d'Aldébaran. Themis réapparaitra plus tard au côté de son époux Japet, et sacrifiera sa vie pour donner son cosmos à ce dernier comme gage d'amour ; 
  
Mnemosyne (Hache) : Titanide de la mémoire, elle est celle qui a modifié la mémoire des autres Titans, ceux-ci ne retrouvant leurs souvenirs que lorsqu'ils sont aux portes de la mort, elle s'est alliée à Pontos depuis la première guerre contre Zeus en subtilisant la foudre inventée par Coeos et en la donnant au futur roi des Dieux (Zeus) ; 
  
Les trois derniers Titans sont moins développés : Tethys, Phoébé et Theia.  
  
Les Titans ont aussi des larbins, comme les géants :  
  
9 Géants ont été ramenés à la vie par Cronos pour aider les 12 Titans dans leur entreprise pour arracher le Megas Drepanon à la garde du Sanctuaire :  
  
- Rhuax de Phoenikos, la Lave Rouge (battu par Aiolia, Lion) ; 
- Phlox de Kyanos, la Flamme Bleue (battu par Masque de Mort, Cancer) ; 
- Anemos de Leukotê, le Vent Blanc (battu par Shaka, Vierge) ; 
- Brontès de Melas, le Tonnerre Noir (battu par Shaka, Vierge) ; 
- Spathê de Phaios, la Lame Grise (battu par Shura, Capricorne) ; 
- Zugylos d'Anthrakma, la Masse Écarlate (battu par Aphrodite, Poissons) ; 
- Hoplisma de Nefritis, l'Armure de Jade (battu par Aldébaran, Taureau et Shura, Capricorne) ; 
- Thêr d'Elektron, la Bête d'Ambre (battu par Shaka, Vierge) ; 
- Drakon de Margarites, le Dragon de Perle (battu par Camus, Verseau et Milo, Scorpion). 
  
Les Géants ne sont pas une menace pour les chevaliers d’or. Même les chevaliers d’argent parviennent à résister, avec difficulté, mais résistent quand même comme le prouve un combat mené par Marine de l’Aigle. Les chevaliers d’or écrasent littéralement les Géants, pourtant des dieux, sans même utiliser l’ensemble de leur Cosmos. L’avantage des Géants, des combats menés par des Gold comme DM ou Aphrodite, qui montrent une puissance égale à leurs frères d’arme.  
  
Outre cela, on peut y ajouter des guerriers ou des monstres de la mythologie :  
  
- Typhon : le plus puissant des Géants. Ce dernier donna du mal à Zeus lui-même. Alors qu’il s’éveille, Aiolos du Sagittaire le scelle de nouveau grâce à sa flèche d’or et des âmes humaines, un équipage mort en pleine mer ; 
  
- Minos : certains peuvent ici crier à l’incohérence, pas forcément. Certes Minos, roi dans la mythologie, est devenu un des Juges des Enfers. Son âme qui se réincarne depuis toujours à chaque guerre sainte, est enfermée dans la tour où sont scellées les âmes des Spectres d’Hadès. Toutefois le Cosmos des Titans permet à des êtres de s’éveiller de nouveau en ce monde, d’où la présence de Minos sous la forme d’un esprit : 
  
- Minotaure : il s’éveille pour connaître sa rédemption de la main d’Aiolia ;  
  
- Euryale : une des trois Gorgones. Elle tue le chevalier d’argent du Triangle mais ce dernier la blesse. Son disciple, le chevalier de bronze du Lynx, l’achèvera sous les conseils avisés d’Aiolia ;  
  
- Hector, prince de Troie. Ramené à la vie et manipulé par Pontos et les Titans, il attaque Milo du Scorpion. Dans ce combat, ce noble guerrier des temps jadis ne menace en rien le chevalier d’or.  
  
N’oublions pas Saga, chevalier d’or des Gémeaux et Grand Pope du Sanctuaire : est-il réellement un « méchant » ici ? Il difficile de répondre à cette question. Ce personnage gagne une profondeur incroyable et indescriptible dans cette série G. Dans quelques flashback on le voit perdu, s’interrogeant sur sa nature, ses personnalités, on le voit déchirer des formes spectrales et donc indéchirables (ouais, c’est le meilleur c’est tout). Il reçoit la dague d’or des mains de Cronos pour tuer Athéna. Un temps on peut croire qu’il est au service des Titans, mais finalement il déclare la guerre sainte contre eux (alors que le mal le dirige). Sa véritable personnalité reprend le dessus un court instant et nous mène au plus beau combat de Saint Seiya : Saga VS Cronos. Il défend la Terre contre les Titans et Pontos (dont-il connaît une partie de ses plans) mais on le voit préparer la suite de ses propres plans (renverser les Olympiens et devenir un dieu), notamment en manipulant Shura et en racontant la vérité à DM.  
  
Et Hadès dans tout ça ? Il apparaît dans les dernières pages du dernier tome, suite à une prière de Cronos. Il récupère la Cosmos, l’Ichor et l’arme de Cronos. En échange il sauve Aiolia d’une mort certaine.  
  
  
  
  

_________________
Prosternez-vous devant votre dieu

Tueur de Pope depuis 1973
Revenir en haut
Virgo
Chevalier de bronze

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2014
Messages: 283
Localisation: Toulouse
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 29 Juin - 17:51 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

 Bref du LOURD !!! 
 Et malgré le "trop" de détails , les Gold-Clothes ont un "style" indéniable et surtout respectent et gardent un aspect "mythique,fantastique" propre à la mythologie , ce qui n'est point le cas des Iron-Transformers Armures d'LOS ... Les Sôma sont elles aussi bien imaginées , différentes tout en étant homogènes comme chaque caste !
 En voilà un MANGA qui aurait pu être un vrai défi de réalisation en animé !!!
Revenir en haut
Sisyphe du Sagittaire
Chevalier divin

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2013
Messages: 5 198
Localisation: Sanctuaire
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Dim 29 Juin - 18:40 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Shocked Un superbe résumé des ennemis, tout y est bien décrit avec Saga, Pontos, Cronos. Un grand bravo Esus  Okay

Avec ce que tu viens de marquer, on peut que se lancer dans la lecteur de ce dérivé incroyablement bon.

Et comme le dit Virgo, un anime de G, alors ça c'est LE défi à faire. J'espère qu'un jour ce sera le cas et qu'ils le feront.
_________________
Revenir en haut
Constance-Sagittaire
Chevalier de bronze

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2014
Messages: 400
Localisation: Au Québec (probablement dans un tas de neige)
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 29 Juin - 18:57 (2014)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe Répondre en citant

Sisyphe du Sagittaire a écrit:
Et comme le dit Virgo, un anime de G, alors ça c'est LE défi à faire. J'espère qu'un jour ce sera le cas et qu'ils le feront.

Qui sait, peut-être qu'un jour, ils ses seront de faire des conneries et ils décideront de faire l'épisode G en dessin animé (c'est peu probable, mais bon). Par contre, j'espère qu'ils ne le feront pas sur Next Dimension Shocked
_________________
Chevaliers, battez-vous contre les fautes du doublage français!

« Got it memorized? » — Axel, Kingdom Hearts
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:03 (2017)    Sujet du message: Saint Seiya Série G : Retour aux Origines du Mythe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Saint Seiya Omega Index du Forum -> L'univers de Saint Seiya -> Saint Seiya G Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Saint Seiya Omega Index du Forum
Le forum de topaze